L’Enseignement de la Reconnaissance

Alain Bonnet a écrit de nombreux textes, dont vous pourrez lire une sélection ci-dessous. « Ces textes donnent un reflet de l’enseignement ; celui-ci est avant tout oral et part du vécu de chacun dans son quotidien. L’écrit présente quelque chose de définitif qui peine à rendre compte fidèlement de la spontanéité de l’expression. »

L’Enseignement de la Reconnaissance

Cette tradition est au cœur de mon enseignement. Elle est apparue en Inde au IXème siècle de notre ère ; on la désigne sous le terme de Shivaïsme non-duel du Cachemire, ou Śaiva-Śakta. Elle se définit comme la Voie du Frémissement, dont le cœur est la Reconnaissance : reconnaissance de ce que nous sommes réellement au-delà des apparences ; de toute éternité nous sommes la Conscience, l’Absolu, nommés Śiva. Tout est Śiva. Le Shivaïsme du Cachemire réinterprète les textes anciens de la tradition indienne à l’aune de la conscience et de la vision qui résultent de l’expérience effective de la Reconnaissance. Les intuitions de ses grands auteurs rejoignent celles des maîtres du Tao et de certains mystiques chrétiens et soufis, mettant en lumière l’universalité de l’expérience du Réel, par-delà les cultures et les conditionnements inhérents au temps et à l’espace. Leur enseignement remet en cause le dogmatisme des religions et des philosophies.

 

  • La reconnaissance

La Philosophie de la Reconnaissance affirme l’existence d’une réalité sous-jacente, l’arrière-plan, essence et substance de l’univers.

Lire la suite

  • Krama, une porte vers le Réel

Le terme Krama signifie succession ; le Tantra considère que la réalité se révèle à tout moment sous différents aspects qui apparaissent et disparaissent à une vitesse inimaginable.

Lire la suite

  • Le silence intérieur

Nombreux parmi nous sont celles et ceux qui pratiquent le Yoga, ou qui s’intéressent aux différentes formes de méditation.

Lire la suite

  • Prendre position c’est engendrer le conflit

Parmi nos conditionnements il en est un que nous partageons tous : le besoin de prendre parti, d’afficher une opinion à propos de tout et de rien, de nous affirmer par l’expression de nos idées.

Lire la suite

  • La servitude

Le mot servitude vient du latin servitium (esclavage, captivité), et le mot serf du latin servus (esclave, asservi, soumis).

Lire la suite

  • Les bases de la pratique spirituelle

Ces entretiens ne sont pas un échange d’idées, mais une exploration que nous menons ensemble.

Lire la suite

  • Pourquoi ne changeons-nous pas ?

Nous sommes tous conscients de la nécessité d’un changement profond, radical ; sommes-nous conscients de l’urgence de ce changement ?

Lire la suite

  • L’avoir et l’être

Le thème semble un sujet  rebattu, cependant il semble qu’individuellement et collectivement nous n’ayons pas su le résoudre.

Lire la suite

  • Pratyahara

Parmi les 8 membres du Yoga classique, Pratyahara représente l’étape cruciale, celle qui permet le passage de notre dimension psychologique

Lire la suite